Economie

Projet d'Appui de la BAD au Psgouv

Article Economie  |  Posté le : 2022-11-09 11:00:16  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Conduisant une mission conjointe, le lundi 07 novembre 2022, le Coordonnateur général du Programme social du Gouvernement (Psgouv), Non Karna Coulibaly et le Chef de la mission de supervision de la BAD, Besong Raymond, ont pu visiter un parc à bois d'un hectare de manioc (spécialités yacé et Yavo bio) à N'douci, une Pompe à motricité humaine (PMH) réparée à Km 101, un site de production de masse de manioc à Akoudjé à Tiassalé et une unité semi-industrielle de transformation de manioc appartenant à un groupement de 14 femmes à N’douci. Tous les projets visités ont été réalisés dans ces localités grâce au Projet d'Appui de la BAD au Psgouv.

Nazarette Koulou de l'Agence nationale de Développement rural (ANADER) et Coordinatrice nationale ayant en charge l'exécution du Projet d'Appui au Psgouv au titre des filières tubercules, racines, plantains, a expliqué que cette partie du projet d'appui mis en place depuis 2021, porte sur le manioc et les cultures maraîchères.

Pour la phase du manioc, a-t-elle affirmé, il y a les parcs à bois à mettre en place, les parcelles pour une production en masse, la transformation et la commercialisation.

''En termes de parcs à bois, nous sommes à 1 000 ha de parcelles mises en place sur l'ensemble du territoire sur 1 000 ha prévus. Au niveau de la parcelle de masse, l'ANADER a fait mettre en place 3 035 ha de champs de manioc sur l'ensemble du territoire national de juillet à novembre 2022. Et la récolte est prévue à partir de juin jusqu'à décembre 2023 avec une production de 80 000 tonnes de manioc qui va contribuer à la sécurité alimentaire nationale au titre du manioc'', a dit Nazarette Koulou.

Elle a assuré que le premier marché de toute cette production de manioc est destiné à la transformation.

Concernant la transformation et la commercialisation, elle a déclaré que le PA-Psgouv appuie l'unité semi-industrielle de transformation tenue par le Groupement Sanata fort de 14 femmes membres.

''Ces femmes qui vont bénéficier d'un local neuf et d'équipements du PA-Psgouv, ont autour d'elles 93 producteurs de manioc qui ont mis en place 94 ha et qui attendent au moins 1,5 million de tonnes de manioc qu'elles vont pouvoir transformer en attiéké'', a annoncé Mme Koulou.

Elle a assuré que les mises en relation d'affaires ont déjà commencé avant l'entrée en production des différents champs. ''Le producteur a déjà un marché qui est les transformatrices d'attiéké. Le PA-Psgouv comprend sur l'ensemble du territoire cinq projets de transformation à l'image de l'unité semi-industrielle de N'douci. À cet effet, le PA-Psgouv va construire les infrastructures et fournir gratuitement des équipements de haute qualité (entre autres, broyeurs, sémouleurs, séchoirs, bascules) à ces cinq unités de transformation afin d'améliorer la qualité et la production de l'attiéké en Côte d'Ivoire'', a-t-elle fait savoir.

Selon elle, ces projets vont entraîner un changement dans la vie de tous les acteurs de la chaîne de production, notamment les producteurs multiplicateurs vont faire des champs de parcs à bois qui vont être rachetés par l'ANADER qui se chargera de les distribuer à des producteurs de manioc de masse.

''Ce qui va leur rapporter de l'argent. L'ANADER va racheter 6 000 ha de boutures de manioc aux 650 producteurs multiplicateurs du pays. Au niveau des producteurs de masse, toute la production de 80 000 tonnes de manioc va être achetée par les grandes transformatrices au nombre de cinq dans le pays. À côté de ces grandes transformatrices, des transformatrices artisanales, soit 70, sont également appuyées par le PA-Psgouv. Ces 75 transformatrices au total seront renforcées en équipements de qualité pour faire de l'attiéké et du placali. C'est un vrai changement que l'État est en train d'apporter à sa population pour assurer l'autonomisation des femmes et créer de l'emploi pour les jeunes '', a-t-elle justifié.

La mission mettra le cap sur Buyo, le mardi 08 novembre, pour visiter des projets agropastoraux.

D’un montant total de 92,285 milliards de FCFA dont plus de 73,525 milliards de financement de la BAD, le PA-Psgouv est prévu pour prendre fin en décembre 2023.
whatsapp sharing button Partager

Source : abidjan.net