Santé

Forum Africa Santé Expo 2022

Article Santé  |  Posté le : 2022-12-05 10:31:17  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, a ouvert officiellement le Forum Africa Santé Expo, vendredi, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, à Cocody.
Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, a présidé la cérémonie d’ouverture de la 3e édition du Forum Africa Santé Expo. C’était le vendredi 2 décembre 2022, au Palais des Congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, sis à Cocody.

A en croire le ministre Pierre Dimba, le Forum Africa Santé Expo est une plateforme d’échanges et de partage d’expériences entre médecins, pharmaciens, tradipraticiens et divers acteurs et professionnels de la santé.

Elle permet de nouer des contacts en vue d’une meilleure coopération dans le secteur sanitaire. Car, ajoute-t-il, les besoins dans le domaine médical sont énormes. Il s’agit, entre autres, des besoins en ressources humaines médicales et paramédicales pour toute la pyramide sanitaire.

Il y a aussi des besoins dans les métiers médico-techniques et en couverture des produits de santé (médicaments et intrants stratégiques). « Je forme le vœu que vos différents avis nous donnent des pistes nouvelles pour atteindre l’objectif ultime qui est de donner la santé et le bien-être à nos populations », souhaite Pierre Dimba.

Il n’a pas également manqué de rappeler toutes les initiatives entreprises par l’État de Côte d’Ivoire pour l’amélioration du système de santé. Il a cité non seulement les chantiers de construction, de réhabilitation et d’équipement des infrastructures sanitaires, sur l’ensemble du territoire national. Mais également des réformes en termes de gouvernance du système sanitaire avec la réforme hospitalière.

Le financement de la santé, avec la généralisation de la Couverture maladie universelle, la formation des ressources humaines, avec le relèvement des quotas d’étudiants à l’entrée et la création de nouvelles écoles de formation. Ainsi que le développement de l’industrie pharmaceutique locale afin de couvrir « 30 % des besoins nationaux en médicaments d’ici 2030 ».

« Des recommandations fortes » annoncées

Les médecins et les pharmaciens s’inscrivent dans cette dynamique d’amélioration de la qualité et par ricochet, du système de santé en Côte d’Ivoire. Par le truchement du président de l’Ordre national des pharmaciens de Côte d’Ivoire, Dr Diarra Arouna et le président de l’Ordre national des médecins, Dr Bakayoko Aboubacar Cédic, tous deux membres de la présidence du comité scientifique, ils ont clairement affiché leur engagement à travailler dans le strict respect des règles qui régissent leurs différents métiers, à œuvrer à offrir une qualité de service aux patients et à travailler au développement de l’industrie pharmaceutique.

Sur cet aspect, ces professionnels de la santé ont salué l’engagement de l’Algérie, un pays qui produit « 70 % de ses besoins en médicaments ». Des sujets pertinents qui expliquent d’ailleurs le choix des thématiques qui sont débattues tout au long de cet évènement d’envergure sur la santé : La nutrition, la néphrologie pédiatrique, la gestion des produits sanguins, les mécanismes de collaboration entre la médecine moderne et la médecine traditionnelle pour l’éradication de certaines pathologies ou épidémies.

Une place de choix est aussi donnée à l’architecture hospitalière, la prise en charge, dès les premiers jours de vie après la naissance. A l’issue des échanges, selon le Dr Bakayoko Aboubacar Cédic, « des recommandations fortes » seront faites et remises aux autorités nationales pour une prise en compte.

Une invitation à privilégier des solutions adaptées aux réalités africaines !

Le Forum Africa Santé Expo qui est à sa 3e édition se déroule les 1er, 2 et 3 décembre 2022, sur le thème : « Santé, Beauté et bien-être : Des solutions nouvelles adaptées à l’Afrique ».

L’initiatrice de ce forum, Dr Linda Kaboré, est, d’entrée, ravie des effets de la Déclaration d’Abidjan obtenue à la deuxième édition d’Africa Santé Expo. Elle a surtout relevé l’introduction de la démarche qualité dans le secteur médical, la lutte accumulée contre les faux médicaments, le développement d’une agence de régulation pharmaceutique, l’amélioration du climat des affaires dans le secteur de la santé et de la production des médicaments.

Ainsi que l’intégration de l’enseignement de la médecine traditionnelle dans les universités. Certaines maladies telles que le paludisme font toujours ravage en Afrique, nonobstant les solutions mises en œuvre.

C’est pourquoi, elle a invité les professionnels de la santé, les participants à ce forum, à privilégier dans leurs travaux de recherche, des solutions adaptées aux réalités africaines. « Le chantier est vaste, parsemé d’embûches. Mais on peut y arriver », a-t-elle promis.

Outre les différents panneaux qui ont meublé Africa Santé Expo 2022, un Village-santé a été installé sur le site du forum, avec pour objectif principal de dépister et prendre en charge certaines pathologies sur place.

Rappelons que Africa Santé Expo est un évènement qui rassemble sur le même site des spécialistes de la médecine moderne, de la pharmacie, de la médecine traditionnelle, de la beauté et du bien-être. C’est par ailleurs une plateforme d’échanges et d’expériences.

Source : fratmat.info