Blog Fatom

Touré Karamoko (Producteur de la série « Invisibles ») : « Nous remercions le Président Ouattara »

Article Blog Fatom  |  Posté le : 25 Octobre 2018 à 15:05:13  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​La série «Invisibles» dont il est le producteur a été projeté mardi dernier, au cinéma Majectic (Prima) en présence des personnalités culturelles et politiques dont la première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara.
Deux choses qu’il permet le 7e art : de faire rêver et de réaliser son rêve. C’est pourquoi ceux qui font rêver ou ont fait rêver étaient présents dans la salle du Majestic : Mamane, Akissi Delta, Aurélie Eliam, Franck Vlehi, Léonard Groguhet et bien d’autres. Egalement présents les ministres Sidi Touré, Coffi Studer, Maurice Bandaman qui à la fin de la projection a pris la parole pour souhaiter que Canal+, coproducteur d’Invisibles soutienne davantage et aide les productions locales. Pour reconnaitre aussi que le mérite revient à son «frère et ami », Touré Karamoko, producteur du film et Dg de Tsk studios.

Ce dernier avait pris la parole à la suite de ses partenaires Canal+ désormais aux côtés des productions africaines de qualité. Outre les  partenaires tels que les mairies d’Abobo, de Yopougon, la Bicici, Fondation ATEF OMAÏS, l’Oif, Cfi, Amigo, la compagnie Renault-Dacia le ministère de la culture et de la francophonie, le président de la Haca Ibrahim Sy Savané, il a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat qui a permis qu’il réalise ce rêve collectif d’ivoire : « Merci au président de la république qui n’a de cesse d’encourager les Ivoiriens vivant à l’étranger de revenir travailler dans leur pays. C’est ainsi que Tsk studios a eu le nez creux en recrutant Alex Ogou depuis la France. » Désormais revenu au pays en qualité d’employé salarié à Tsk en qualité de directeur artistique, ce dernier a pu développer le projet en interne avec les moyens mis à sa disposition.

Au final 6000 repas distribués, 1000 figurants, 5 mois de tournage, 15 semaines de montage, une  musique élaborée composée par Arnaud de Buchy pour traiter un sujet sensible en racontant l’histoire de Chaka campé par Ali Cissé 14 ans et en classe de 4e au Collège Iris d’Abobo au moment du tournage.

La première dame fait pleurer la mère de Chaka (Ali Cissé)
Endimanchés dans la salle, ce dernier et ses amis (Kouess, Timo pour lequel ce n’est point un rôle de composition, Adjara) ont ému le public et particulièrement la première dame de Côte d’Ivoire Dominique Ouattara. Cette dernière défenderesse de la gent jouvencelle (elle est la présidente de Children of Africa) au moment de la photo de famille a confessé son émotion et son penchant pour le jeu des jeunes acteurs. Des mots qui ont touché le cœur de la mère d’Ali Cissé, présente dans la salle, qui a écrasé une larme… de joie.

A l’écran, Invisibles, ce sont aussi des acteurs confirmé tels Mahoula Kané, Prudence Maidou et surtout Ahmed Souaney rappelé à Dieu avant cette grande première. Par une minute de silence, hommage  a été rendu à Ahmed Souaney révélé par le théâtre scolaire avant de faire ces pas avec les longs métrages Roues livres de Sijiri Bakaba et Caramel  de Duparc, dans la série Dr Borris, ou encore dans "Quand l’enfer vient à moi". Dans “Invisibles” il tenait le rôle du commissaire Kassi. La série sera diffusée sur la chaîne Canal + à partir du lundi 29 octobre prochain, en 10 épisodes de 52 mi

Source : fraternité Matin