Blog Fatom

Monsieur Ramzi OMAÏS, Secrétaire Général de la Fondation ATEF OMAÏS, fait Commandeur de l’Ordre National

Article Blog Fatom  |  Posté le : 12 Septembre 2018 à 09:59:37  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​La Fête de l’indépendance et le jour de l’an offrent à la grande chancellerie de Côte d’ivoire l’occasion d’organiser les deux cérémonies de distinctions à l’ordinaire de son agenda. En dehors des autres décorations qu’elle décerne tout au long de l’année, la cérémonie de la fête de l’indépendance reste unique en ce sens qu’elle en appelle aux valeurs de la République, à travers un choix de personnes qui les incarnent.

La grande chancelière, Madame Henriette Dagri DIABATÉ a procédé à la décoration de 95 personnalités issues de toutes les couches socioprofessionnelles, le jeudi 09 août 2018 au cours d’une cérémonie officielle. Au nombre de ces récipiendaires, figure Monsieur Ramzi OMAÏS, Président Directeur Général de la SN-SOTICI, Directeur Général de l’Hôtel TIAMA et par ailleurs Secrétaire Général de la Fondation ATEF OMAÏS (Fatom).

M. Ramzi OMAÏS, fait partie de cette nouvelle génération de chefs d’entreprises qui font de la promotion du développement de la Côte d’Ivoire une priorité.  Son leadership a permis à la Société Nouvelle SOTICI et à l’Hôtel TIAMA d’être parmi les leaders dans leur domaine d’activité respectif, notamment dans les secteurs de l’hydraulique et de l’hôtellerie. Ces deux entreprises à elles seules emploient plus de 500 personnes. 

Que dire, des nombreuses actions sociales que M. OMAÏS entreprend dans le domaine du Développement Humain Durable à travers la Fondation ATEF OMAÏS (Fatom). Il a motivé la création de cette association en 2009 avec la bénédiction de sa famille. En 9 ans d’existence, les réalisations parlent d’elles-mêmes : les réhabilitations/constructions de 13 maternités, 289 salles de classe dans 19 écoles primaires, 2 collèges et 4 lycées, l’organisation de 5 campagnes de lutte contre les "Becs de lièvre" qui ont permis l'opération gratuite de 337 personnes, 5 campagnes de dépistage du cancer du col de l'utérus et de sensibilisation au dépistage du cancer mammaire qui ont touché plus de 22000 femmes et jeunes filles, la publication de 9 guides et carnets culturels et de nombreux appuis et partenariats avec des privés et institutions, pour un montant total de 2,7 milliards de Fcfa réalisés au profit des plus vulnérables. Des acquis qui font de la Fatom, un acteur privilégié dans la lutte pour l'amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

Notons que Monsieur Ramzi OMAÏS, n’est pas à sa première décoration. Il a été fait : Croix d’Officier de l’Ordre du Mérite Civil Espagnol le jeudi 23 novembre 2017, Médaillé d’Honneur du Travail en Côte d’ivoire et Officier de l’Ordre National en février 2014 et Chevalier de l’Ordre du Mérite National de la Santé en Côte d’ivoire.

Au cours de la cérémonie, Madame la Grande Chancelière dans son allocution, a exhorté les récipiendaires, ainsi que tous les artistes et leaders d’opinion à conjuguer ensemble le combat pour la paix et le combat pour l’environnement. Outre la médaille, chaque récipiendaire s’est vu remettre par la grande chancelière un plant d’arbre en lieu et place d’une fleur. ‘’Je vous ai apporté non pas des fleurs, mais un plan d’arbre pour aider notre pays à retrouver tout ou une partie de sa robe verte qui est bien mal en point. Je voudrais vous inviter à planter chacun un arbre’’, a insisté la Grande Chancelière. Quant au porte-parole des récipiendaires, il a dit ses remerciements à la grande chancelière pour cette distinction, avant d’indiquer que cette décoration bien plus qu’une reconnaissance d’actions passées, est un stimulant puissant pour continuer à faire encore mieux pour mériter de la Nation.

Pour M. OMAÏS, cette distinction vient reconnaitre le mérite du travail bien fait. Elle récompense des efforts de travail et toutes les vertus civiques au service de la Nation ivoirienne. Cette décoration symbolise la reconnaissance de la patrie pour toutes ces années de labeurs dans ses différentes entreprises afin de contribuer à hisser haut le flambeau de la Côte d’Ivoire vers les sillons du développement aux portes de l’émergence. Pour terminer, il a tenu à adresser ses sincères remerciements au Président de la République, au Gouvernement puis à la Grande Chancelière pour cet honneur. 

Source Fondation ATEF OMAÏS