Blog Fatom

La Fondation ATEF OMAIS, accompagne pour la cinquième fois l’ONG Wilic International pour la campagne de lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus

Article Blog Fatom  |  Posté le : 24 Novembre 2017 à 09:23:32  |   Pays : Côte d'Ivoire     

La fondation ATEF OMAÏS (Fatom) depuis da création (2009), soutien toutes formes de lutte contre les cancers mammaires et du col de l’utérus.

Selon le PNLCa, le cancer du sein est la première (1er) cause de décès chez la femme. Il survient chez les femmes dont l’âge varie entre 40 et 49 ans. Le cancer du sein a connu une croissance entre 2000 et 2012 en Côte d’ivoire. La prévalence est alors passée de 25 sur 100 000 à 36 sur 100 000. De plus, 2000 cas de cancers du sein sont détectés par an avec un taux de mortalité de 54%. Dans 80% des cas, la maladie est détectée tardivement. Quant au cancer du col de l’utérus, il est le deuxième (2ème) cancer le plus fréquent chez les femmes âgées de 15 à 44 ans en Côte d’Ivoire. Le taux d’indice est de 15,1% et sur 1601 nouveau cas détectés chaque année en Côte d’Ivoire, on observe un taux de décès de 80% lors de la première année de diagnostic.

Pour réduire les causes et annihiler ces pandémies, l’Etat de Côte d’Ivoire mène de nombreuses actions de prévention et prise. Pour preuve, lors de la cérémonie de lancement « d’octobre rose », le 10 octobre 2017 à l’hôtel TIAMA, le Vice Président, M. Daniel Kablan DUNCAN a annoncé la prise en charge gratuite des femmes atteinte de cancer du sein.

La Fatom, dans le souci de soutenir le Gouvernement Ivoirien dans cette lutte, a financé à hauteur de 5 842 595 FCFA, la cinquième campagne de lutte campagne de lutte contre les cancers du sein et du col de l’utérus organisée par l’ONG Wilic International. Cette activité s’est déroulée du 02 au 11 novembre 2017 dans les départements de d’Abengourou et Bettié.

​Dix (10) jours durant, Dr Usher Mélanie et son équipe ont effectué une sensibilisation de proximité et la formation des femmes de ces départements à l’auto palpation du sein, qui est une mesure préventive au cancer du sein. Ce sont au total, 2 921 femmes dépistées contre le cancer du col de l’utérus. Vingt (20) d’entre elles, déclarées positives pour les lésions précancéreuses ont été traitées et les quatre (04) cas de cancer déclarés seront pris en charge au centre de cancérologie d’Abidjan. En ce qui concerne le cancer du sein, 01 cas de cancer a été détecté et 02 autres (suspectes) nécessitant des examens plus poussés.

Rappelons que cette activité est la cinquième après celle de Toumodi, Grand Lahou, Yamoussoukro, Adjamé marché Gouré. Toutes ses campagnes, menées en collaboration avec le ministère de la Santé et de l’hygiène publique (MSHP) et le Programme national de Lutte contre le Cancer (PNLCa), ont permis de dépister à ce jour 13 979 femmes du cancer du col de l’utérus et sensibiliser 11 921 femmes sur le cancer mammaire.

Source : Fondation ATEF OMAÏS