Blog Fatom

La fondation ATEF OMAÏS primée à l’occasion de L'Energie de la Diaspora Libanaise 2017

Article Blog Fatom  |  Posté le : 14 Février 2017 à 09:26:40  |   Pays : Côte d'Ivoire     

Il n’y a pas meilleure manière pour une Association de démarrer l’année que par une reconnaissance, surtout lorsqu’on est conscient de la volonté qu’a cette famille d’Entrepreneur à rendre une partie de ce quelle à reçu par des actions sociales en faveur des plus vulnérables.

En effet, La fondation ATEF OMAÏS (FATOM) a reçu un prix à l’occasion de la 4eme édition de L'Energie de la Diaspora Libanaise en abrégé LDE qui s’est déroulée du 02 au 03 février 2017 à Johannesburg en Afrique du Sud.

LDE est une initiative lancée par le Ministère des Affaires Etrangères et des Emigrants en 2014 sous le mandat du Ministre Gebran Bassil. L'Energie de Ia Diaspora Libanaise vise a atteindre de nombreux objectifs tels que : célébrer les histoires de réussite de Ia diaspora tout au long de leur parcours dans différents pays, promouvoir le patrimoine Libanais en diffusant Ia culture, les traditions et Ia vision Libanaises dans le monde entier, établir des liens entre Ia diaspora et les résidents, offrant ainsi une chance pour partager des expériences, améliorer les relations et établir des liens commerciaux et sociaux, explorer de nouvelles possibilités et opportunités, ou les résidents Libanais et les expatriés peuvent ensemble restaurer l'image du Liban et Ia confiance du monde dans l'économie du pays.

​Pour cette 4e édition, sponsorisée par la Bank AUDI, l’innovation majeure était de primer les fondations des entreprises Libanaises oeuvrantes partout dans monde.

M. Ramzi OMAÏS (Secrétaire Général de la FATOM), présent à cette rencontre en tant que Directeur Général de la Société Nouvelle SOTICI et représentant de l’Hôtel TIAMA (Principaux partenaires de la FATOM) a reçu le prix des mains du ministre des affaires étrangères du Liban M. Ali KANSO.

Malgré le bilan plutôt positif et encourageant que présente la Fondation ATEF OMAÏS, elle continue sa longue quête de reconnaissance d’utilité publique et d’accord d’établissement, statut particulier qui lui permettra de réaliser encore plus de projets en faveur des populations vulnérable (Voir nos activités sur www.fatom.org).

Notons que la FATOM fut la première fondation à être primée lors de cette cérémonie. Avec la FATOM « Aimer c’est partager ».

Source : Fondation ATEF OMAÏS