Société

Sécurité alimentaire en protéines animales

Article Société  |  Posté le : 2022-12-05 10:17:30  |   Pays : Côte d'Ivoire     

​Le ministère des Ressources Animales et Halieutiques (MIRAH) et  Next Sustainable Initiatives (NSI), un acteur du secteur privé ivoirien qui ambitionne d’accompagner le développement d’écosystèmes à fort potentiel, organise en partenariat,  du 08 au 10 décembre 2022 au Palais de la culture de Treichville, le Sommet de l’élevage d’Abidjan (SEA). Le ministre Sidi Touré a indiqué ce mardi 18 octobre 2022, à l’hôtel Tiama, que l’objectif de cette rencontre sur les « Enjeux et défis de la sécurité alimentaire en protéines animales en Côte d’Ivoire » est de promouvoir des investissements privés dans le secteur des ressources animales et halieutiques en Côte d’Ivoire, en vue de la couverture des besoins.

 « Il s’agira surtout de promouvoir les savoir-faire locaux, d’attirer les investisseurs et de tisser des relations d’affaires pour poursuivre un développement soutenu du secteur en accord avec les orientations stratégiques définies par le gouvernement », précise la directrice de projet NSI, Mme Colette Tano. Ainsi, des projets structurants dans les domaines de la production animale, la production halieutique et la santé publique vétérinaire en attente de financements seront présentés au cours des travaux.

La tenue du sommet de l’élevage d’Abidjan s’inscrit, selon ministre Sidi Touré, dans la dynamique d’offrir un cadre de réflexion pour apporter des solutions durables aux problèmes du secteur ; ce qui passe entre autres par la mobilisation des ressources et le développement de projets sous la forme de partenariats publics-privés. « Les productions nationales en viande et abats, et celles halieutiques ne couvrent que respectivement 44,6% et 13,44% des besoins nationaux en 2021 avec une contribution du secteur au PIB national évaluée à 2% », a déclaré le ministre, qui déplore que la Côte d’Ivoire soit tributaire des importations massives de denrées alimentaires d’origine animale, malgré l’important potentiel dont elle dispose en termes de ressources naturelles et de compétences humaines.

C’est pour relever ce défi de la souveraineté alimentaire en produits animaux et halieutiques que le ministère a élaboré la Politique Nationale de Développement de l’Elevage, de la Pêche et de l’Aquaculture (PONADEPA) adoptée en janvier 2022 par le Gouvernement, et dont la part d’investissements privés pour la mise en place est de 60%. D’où l’appel à la mobilisation qu’il lance aux professionnels du secteur et aux investisseurs appelés à saisir les opportunités d’affaires dans ce secteur porteur. 

Pour sa part, la directrice de projet NSI, Mme Colette Tano, a ajouté que le SEA est un rendez-vous national  de référence de l’ensemble des filières animales et halieutiques que sont l’aviculture, la porciculture, les ruminants, l’aquaculture, la pêche et l’élevage en développement. Il s’agit d’une initiative à fort valeur ajoutée pour les professionnels du secteur, et à ce titre, le sommet mobilisera chaque année tous les acteurs de la chaine de valeur, depuis les producteurs, éleveurs et exploitants jusqu’aux grands distributeurs en passant par les industriels et les centres de recherche.

Source : minutes-eco.com