Société

Changement climatique: Le continent perd entre 5 % et 15 % de son produit intérieur brut

Article Société  |  Posté le : 2022-10-18 11:55:28  |   Pays : Burkina Faso     

​Bien qu’elle compte 17 % de la population mondiale, l’Afrique ne représente que 3 % des émissions mondiales cumulées de gaz à effet de serre. Cependant, le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes affectent l’Afrique de manière disproportionnée, avec de graves conséquences économiques, sociales et environnementales pour ses populations.

Les Perspectives économiques en Afrique indiquent clairement que la pandémie et la guerre entre la Russie et l’Ukraine pourraient laisser des traces pendant plusieurs années, voire une décennie. Dans le même temps, quelque 30 millions de personnes en Afrique ont basculé dans l’extrême pauvreté en 2021 et environ 22 millions d’emplois ont été perdus la même année à cause de la pandémie. Cette tendance pourrait se poursuivre au cours du second semestre de 2022 et en 2023.

Les perturbations économiques liées à la guerre entre la Russie et l’Ukraine pourraient plonger 1,8 million de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté sur le continent africain en 2022. Ce nombre pourrait encore augmenter de 2,1 millions en 2023.

Les besoins de financement supplémentaires du continent pour la période 2020-22 sont estimés à 432 milliards de dollars. Le financement des Contributions déterminées au niveau national des pays africains, c’est-à-dire les engagements publics des pays sur la manière dont ils prévoient de jouer un rôle dans l’action collective post-2020 sur le changement climatique, nécessitera jusqu’à 1600 milliards de dollars entre 2022 et 2030. 

Source : fratmat.info